L’information la plus écologique est la plus sobre.

Pourquoi ?

Le poids des images, autrement dit la taille des fichiers, est une notion très importante dans la démarche écoresponsable : c’est la quantité d’information qui constitue l’image. Il est souvent possible de réduire ce poids de façon considérable sans que cela nuise à la qualité de L’image., pourquoi ? Pour plusieurs raisons :

  • les appareils photo numériques, dont les smartphones, ont fait de grands “progrès” et fournissent des images très “détaillées” et donc très lourdes, voire trop lourdes dans le sens où il y a souvent du superflu
  • la façon de ranger les informations de l’image compte beaucoup dans son rapport qualité/poids,
  • il existe des outils simples (qui ne nécessitent pas d’apprentissage particulier) qui permettent de compresser correctement les images ou de les redimensionner
  • le format d’affichage d’une image est souvent très petit, celle-ci n’étant pas destinée à couvrir tout l’écran

Pourquoi c’est si important ?
Pour une page web, les images représentent la quasi totalité de son poids. Dans cette page par exemple, cela représente plus de 99% de son contenu. C’est le facteur qui va déterminer le coût écologique de stockage, de transmission et d’affichage de la page.

Bon, mais alors comment faire ? Quel outil utiliser ?

L’outil proposé ici est déjà présent ou presque sur votre ordinateur, c’est votre traitement de texte préféré… : LibreOffice Writer (si vous utilisez un autre traitement de texte, vous trouverez aussi ces fonctionnalités, en utilisant LibreOffice, vous faites un beau geste responsable aussi car c’est un logiciel libre, mais ce n’est pas le sujet de cet article)

Ouvrez un document vierge, insérez y l’image à travailler ou a tester : dans la barre d’outil en haut vous trouverez le bouton “Image” ou bien à partir du menu “Insertion” puis “Image”.

Voilà donc votre image dans le document, maintenant, avec un clic droit sur l’image, apparaît un menu contextuel permettant, entre autres, de compresser l’image et de l’enregistrer. (Attention l’option “rogner” ne s’applique pas à l’image elle même mais à son insertion dans le document, quand vous enregistrerez l’image, elle sera toujours entière)

Compresser l’image :

Dans la fenêtre, cliquer dans la case “compression sans perte” puis calculer, vous verrez alors les deux poids de l’image, avant et après compression, ici 1,3 Mo et 486 Ko, soit plus de 60 % d’économie. Il est aussi possible d’ajuster la taille de l’image en pixels.

L’effet est immédiatement affiché, il est donc possible de contrôler la qualité définitive de m’image. CTRL-Z permet de revenir en arrière et de régler le taux de compression s’il est trop élevé.

Enregistrez l’image grâce au menu contextuel “enregistrer”.

Et voilà, c’est tout ! Vous avez donc à votre disposition un outil simple et performant pour compresser vos images.

Ce réflexe est important, car de cette façon :

  • vous réduisez de façon considérable votre empreinte écologique
  • vous êtes conscient du poids de votre information, c’est à dire de sa réalité
  • vous savez compresser vos images avec votre outil bureautique et ainsi produire des documents plus sobres et vous pouvez avoir ce réflexe pour envoyer des mails plus sobres de la même façon !

Crédits :
le paysage : Par John Fowler from Placitas, NM, USA — Late AfternoonUploaded by PDTillman, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=18520853