Sélectionner une page

Après de nombreuses années à exercer mon métier d’informaticien dans les domaines de la conception logicielle, la conduite de projets transverses, au sein de grandes structures telles que l’administration centrale ou les grandes sociétés, j’ai opéré un « pas de côté ». Je me suis formé au maraîchage biologique, à la permaculture, à l’Économie Sociale et Solidaire, à la CNV… Autant de rencontres et d’expériences qui m’ont amené à atterrir, et à reconsidérer profondément mes pratiques personnelles et professionnelles.

Pour s’inscrire dans une démarche responsable et de développement durable l’informatique doit remettre en question ses propres modes de fonctionnement pour aller authentiquement vers la sobriété, la simplicité, l’ouverture et le partage.

Ce n’est pas l’affaire de quelques acteurs majeurs du secteur, c’est l’affaire de tous.

En tant qu’informaticien, j’estime qu’il est de ma responsabilité de respecter l’humain et l’environnement dans mes pratiques professionnelles, c’est à dire, concrètement :

  • de me tenir informé des effets globaux (environnementaux, sociétaux et sur la santé et le bien être) de l’usage des technologies de l’information et de la communication
  • d’informer mes clients de ces effets et de leur proposer des solutions douces et éthiques.
  • d’accompagner mes clients dans la démarche qui fait sens pour eux, sans leur imposer mon point de vue ni présager de leurs besoins, mais en leur fournissant les clés pour exercer leur responsabilité
  • de rester vigilant à l’efficience de mes pratiques ; bien souvent en informatique, comme dans de nombreux domaines : qui peut le plus, demande plus.

Ma rencontre avec Dominique avec qui je partage ces valeurs, et dont les qualités et les compétences complètent les miennes, a été pour moi déterminante et m’a permis de me lancer dans cette drôle d’aventure qu’est pâquerette.eu : une informatique qui respecte l’humain et son environnement.

Jérôme